Très chers CDO

16/05/2016, publié par GrégoryKrumm
Très cher CDO

150 à 350 000 euros par an. C’est le revenu sur lequel peut compter un Chief Digital Officer (CDO) ayant plus de quinze ans d’ancienneté en 2016, selon l’étude de rémunération du cabinet Robert Half. S’il est très confortable, ce salaire est aussi en très forte progression : +15 % en un an ! Derrière ce constat, une tendance, la digitalisation des entreprises, qui les pousse à recruter des profils doublement qualifiés IT et marketing.

Cette inflation tranche avec la rigueur ambiante dans les autres métiers du marketing, où les salaires ont tendance à stagner, voire à baisser par rapport à 2014. Le Chief Digital Officer devient ainsi le métier le mieux payé du digital. En comparaison, un chef de produit cumulant trois à cinq ans d’expérience dans le secteur de la grande consommation, gagnait, ces deux dernières années, entre 35 et 45 000 euros.

Alors comment expliquer ces salaires stratosphériques ? Par la double expertise, marketing et digitale, que requiert la fonction, par l’expérience qu’elle nécessite et par la pénurie de ces profils. Ces experts sont en effet une denrée rare : on ne compterait qu’une trentaine de CDO à Paris. De quoi contribuer à cette surenchère salariale !

Alors que l’écosystème digital est arrivé à une certaine maturité, les entreprises souhaitent de plus en plus internaliser ce type de profil afin d’accompagner leur évolution digitale. Pour l’heure, moins de 20 % des sociétés du CAC 40 ont embauché un Chief Digital Officer. Les besoins allant crescendo, reste à savoir si les compétences seront à la hauteur.