De l’expérience client naît l’histoire avec une marque

08/06/2016, publié par GrégoryKrumm

Valoriser ses produits à travers le storytelling marketing, l’émotion et le bien-être dans les points de vente est la recette gagnante pour déclencher l’acte d’achat. Avec un credo : nouer une relation authentique et personnalisée avec chacun de ses clients.

L’émotion, au cœur du marketing

Loin d’être uniquement la science des calculs et de la data, le marketing serait aussi une affaire d’émotions, et le storytelling marketing ferait l’essence de la relation d’une marque avec ses clients. L’essentiel est de convaincre et persuader par l’émotion plutôt que par un argumentaire rationnel du produit. Une émotion impacterait fortement les prises de décision d’achat des consommateurs : le cerveau se souvient des histoires, non des chiffres !

Alors que les réseaux sociaux et outils digitaux ont bouleversé les codes du storytelling marketing, en amplifiant sa portée, encore faut-il que l’histoire soit créative et qu’elle cible les émotions du client ou du prospect… D’où l’importance de se recentrer sur les bénéfices que le produit peut lui apporter.

L’histoire véhicule une sensation forte et crée un lien singulier entre la marque et le client. De grandes entreprises comme Harley Davidson, Apple ou Nutella l’ont bien compris, faisant passer l’expérience de leur produit en argument de vente principal. À travers l’acte d’achat, le client s‘approprie aussi l’histoire de la marque !

Pour en savoir plus, c’est par là.

Les 5 nouvelles orientations qui transforment le retail

Pour les marques, l’un des principaux enjeux consiste à se différencier de la concurrence, ce qui passe par le ressenti du client. Une étude menée par le bureau de tendances marketing Urban Sublime fait ressortir les tendances gagnantes en la matière :

  • grâce au « feel like home », on peut aller aller faire ses courses au concept store d’H&M et profiter d’un DJ set. Magasins indépendants, hôtels comme le Mama Shelter ou grandes chaînes de distribution : nombreuses sont les enseignes à proposer de réels lieux de vie, ou plusieurs activités cohabitent ;
  • avec le « good time », il s’agit de valoriser l’expérience immatérielle du produit comme dans les AntiCafés ou l’on paie à l’heure sans être obligé de consommer ;
  • les magasins ultra-connectés mettent un point d’honneur à cibler la communauté virtuelle de la marque. Ici, les réseaux sociaux sont rois pour développer leur communauté via l’expérience in situ ;
  • retour à l’authenticité avec les « post digital expérience »… ou quand prendre son temps n’est plus un luxe. À Londres, de nombreux cafés de Greenwich ont ainsi par exemple remis le vinyle à l’honneur ;
  • le « all in one » permet de métamorphoser un point de vente en véritable lieu de vie en rassemblant autour de valeurs communes. Le concept du café-vélo permet ainsi de faire une pause café pendant la révision de son vélo. Elle est pas belle, la vie ?

Tous les détails ici.