Omnicanal : la réponse n’appartient pas au seul DSI !

15/10/2015, publié par AlainSimon
approche multicanal

Le salon du e-commerce n’a pas échappé à la préoccupation du moment : l’omnicanal. Les gourous de la supply chain n’ont pas manqué d’y donner un avis éclairé, et je vous confirme que désormais les temps vont changer.
La vision d’un stock n’existe plus, il faut désormais parler de stocks multicanal, en temps réel bien évidement ! La question des logisticiens est donc de savoir si le système d’information, le WMS (warehouse management system), est en capacité de répondre au défi d’une approche multicanal ?

Les supply chain des retailers ne sont pas organisées et pilotées pour répondre simplement à ce challenge, et c’est donc tout naturellement que la question est désormais posée aux DSI de nos entreprises. Mais le DSI ne pourra répondre seul à ce défi, et ce serait une nouvelle erreur de croire que lui seul peut apporter la réponse adaptée. Le chantier est vaste et doit impliquer toute l’entreprise.

Il est en effet fondamental qu’une approche multicanal qu’un projet omnicanal soit portée par la direction générale, qui doit s’impliquer tout au long de sa réalisation. Finance, achats, produits, commercial, marketing, SI, réseau, etc… : tous les secteurs de l’entreprise sont touchés par les décisions prises.

Il est également primordial de la phaser avec précision : une approche multicanal peut nécessiter au préalable une évolution importante du SI, de l’organisation, de l’offre ou des services. Une gestion pragmatique des risques peut d’ailleurs amener l’entreprise à scinder le projet en plusieurs étapes.

Vous l’aviez déjà compris, le défi est énorme, les solutions encore en construction et le délai déjà dépassé, car le client ne nous a pas attendu. Point de mirage mais une réalité, si le parcours client est multiple, le besoin est unique et la réponse du DSI passera de plus en plus par le recours à un Order Magement System (OMS) puissant… mais là c’est un autre sujet !