Stade 2.0, vers une nouvelle expérience en tribune

24/02/2016, publié par NathalieBencteux
Stade 2.0, vers une nouvelle expérience en tribune - Paroles d'expert

Le 9 janvier dernier, à quelques mois de l’ouverture de l’Euro 2016, l’Olympique Lyonnais inaugurait son nouveau stade version 2.0. Feu le stade de Gerland laissait place à une structure hyper-connectée : le stade des Lumières, aussi nommé pour les puristes le parc Olympique Lyonnais ou Grand Stade de Lyon (note : le nom est encore provisoire). Comment je sais tout ça ? Tout simplement, parce je suis une passionnée de foot et fervente supportrice d’une équipe qui évolue cette saison en Ligue 2.

Imaginez… Un dimanche soir de février, l’Olympique Lyonnais reçoit le Paris Saint Germain, leader incontesté de Ligue 1. Il est 20h00 et vous prenez place dans un des rares stades français connectés offrant de nouvelles opportunités aux spectateurs. Vous êtes prêts à vivre une expérience unique, puisqu’il faut le reconnaître, à l’instar des club anglais (Liverpool, Manchester), et espagnols (Madrid, Barcelone), la France accuse un sérieux retard en termes d’infrastructure sportive connectée.


Une application pour vivre une expérience unique : un parcours « client » simplifié 

Mais revenons quelques jours avant le dit match OL-PSG ! Vous venez d’acheter votre billet, non pas en vous déplaçant à la billetterie du club ou via le site http://billetterie.olweb.fr. Non, non ! Vous venez d’acheter votre place en vous connectant à la nouvelle application Parc Olympique Lyonnais, disponible sur l’App Store, le Play Store et sur le site Microsoft. Votre billet est désormais enregistré dans votre smartphone, plus besoin de l’éditer ! Vous pourrez accéder en toute tranquillité en tribune en présentant à la borne prévue à cet effet le QR code enregistré dans l’application.

Place maintenant à l’organisation de votre déplacement au stade : navette, tram, place de parking… Pour les habitués, la route n’est plus celle de Gerland mais bien celle du nouveau stade. Et grâce à l’application, toutes les options vous sont proposées : vous n’avez que l’embarras du choix !

Nous y voilà enfin, le D-Day ! Jour de match ! Vous entrez dans cette nouvelle enceinte et prenez place pour le choc de cette 28ème journée de Ligue 1 !

Nous sommes à quelques minutes du coup d’envoi… Via l’application Parc Olympique Lyonnais, vous pouvez consulter la composition des équipes, les dernières statistiques,… mais vous pouvez également commander, réserver et payer votre sandwich et votre boisson. Une véritable révolution dans le monde du football populaire où il est de coutume d’attendre la mi-temps pour rejoindre la file d’attente, commander un kebab et revenir à sa place… alors que le match a repris depuis plus de 10 minutes !

Commande de billet, réservation de place de parking ou titre de transport, achat de maillot, t-shirt, écharpe…, en passant par votre restauration avant, pendant ou après le match. Vous l’aurez compris, tout a été mis en oeuvre pour faciliter et simplifier le parcours du spectateur . Finis les passages à la billetterie ou en boutique, les oublis d’impression de billet les soirs de match, les files d’attente à la mi-temps… Le stade 2.0 vous propose une nouvelle expérience incomparable. 

Un stade 100% connecté pour une expérience interactive décuplée : le social football

Stade-2.0-une-experience-connecteeLes équipes entrent sur le terrain, l’arbitre va donner le coup d’envoi ! Vous êtes prêts à partager les grands moments de ce rendez-vous tant attendu et publier vos contenus sur les réseaux sociaux… L’expérience 2.0 commence !

Dans ce nouveau stade 2.0, adieu les problèmes de connexion et tentatives échouées de post ! Le grand Stade de Lyon possède en effet une infrastructure digne des plus grands en matière de réseau Wi-Fi : jusqu’à 25 000 connexions simultanées (source : http://www.olweb.fr), en plus d’une structure 4G renforcée pour être en capacité d’absorber les pics de charge. Vivre une expérience sociale et interactive au sein même du stade ! Voilà la promesse du stade 2.0.

À vous les live-tweet pour partager vos impressions du match avec vos followers, commenter une action de jeu, faire part de votre mécontentement face à une décision arbitrale, ou communiquer toutes autres impressions en temps réel via le hashtag #TeamOL ou #OLPSG…

À vous les photos postées sur Instagram pour partager cette ambiance incroyable dans les tribunes, montrer le tifo réalisé par les associations de supporters, ou tout simplement leur donner un aperçu de ce nouveau stade vu de l’intérieur…

Vous voilà, dans un stade connecté, immergé dans l’expérience 2.0 du monde du football !


À chacun son expérience…

À l’heure où je vous écris cet article, je suis prête pour me rendre au stade Bollaert (stade également rénové à l’occasion de l’organisation de l’Euro 2016), pour assister au derby du championnat de France de Ligue 2 Lens-Valenciennes… Comme pour chaque match, j’ai imprimé mon billet électronique pour accéder au stade, et consulté le compte Twitter officiel du @rclensofficiel pour connaître la composition des équipes. Parce qu’une fois arrivée à quelques centaines de mètres de Bollaert, les problèmes de réseau vont commencer…

Instagram, Twitter, Périscope. Trop peu pour moi ce soir ! Le stade affiche « guichet fermé » alors je ne me fais que très peu d’illusions. Déjà en temps d’affluence normale avec une moyenne de 20 000 supporters, je peine à émettre un appel ou recevoir un texto !

Mais qu’importe ! Je réserve le social football et toute autre expérience 2.0 pour le prochain match à l’extérieur contre Sochaux, chez moi, devant le multiplex de Ligue 2 sur beIN Sports… Faute de réseau certes, mais surtout parce que je suis en en tribune pour vivre une toute autre expérience : une expérience de supporter, un supporter qui chante pendant 90 minutes pour porter son équipe, un supporter qui vit le match dans les travées du stade. Rester « scotchée » sur son smartphone pendant le match plutôt que d’encourager son équipe, non merci, ce n’est pas pour moi !

Vous allez tout de suite penser que je n’adhère pas à l’entrée du digital dans nos stades ! Et bien détrompez-vous ! À chacun sa conception du spectacle, à chacun sa façon de vivre sa propre expérience. Aujourd’hui, pour ma part, je reste une adepte d’un football que l’on pourrait qualifier de populaire, certains diront de traditionnel. Mais qui sait… D’ici l’Euro 2016, peut-être aurais-je changé d’avis ?

Et vous ? Lorsque vous vous rendez dans un stade de football, vous êtes plutôt « expérience 2.0 », ou alors, vous restez, tout comme moi, fidèles aux matchs à l’ancienne ?