Plaidoyer pour une relation client innovante

01/06/2016, publié par GrégoryKrumm
relation avocat client

On savait la relation client omniprésente, mais on la connaissait moins à la sauce juridique. Jusqu’à présent peu concernés par la transformation numérique, les avocats affirment désormais leur volonté de digitaliser leurs services, comme en témoignent les projets en lice pour le Prix de l’innovation des avocats en relation-clients. Nouvelles prestations, modes de facturation, outils de suivi de la relation… Pour cette 3e édition, treize candidatures ont été reçues et six initiatives retenues en finale :

  • un forfait juridique clé en main pour les start-up ;
  • une plateforme dédiée à la gestion de la fiscalité des non-résidents ;
  • une offre consacrée au contentieux ;
  • une application gratuite spécialisée dans les contraventions ;
  • un site consacré à la défense des consommateurs ;
  • un parcours client basé sur l’accessibilité, l’interactivité et la connectivité.

Toutes affichent une volonté commune : désacraliser et démocratiser l’accès au droit tout en proposant de nouveaux services, faire bouger les lignes et aller au-devant des clients, et in fine, d’améliorer la relation entre l’avocat et son client.

Lauréate du Prix du Jury, l’application gratuite Flash Avocat, du cabinet Dehan, permet de déceler les vices de forme, de plus en plus courants avec l’automatisation des contraventions. Il suffit de photographier son amende et sa pièce d’identité via l’application et un devis gratuit est envoyé par mail dans les heures qui suivent. Le cas échéant, le cabinet engage la procédure pour les amendes forfaitaires de 20 ou 85 euros. Une solution qui facilite fortement la relation entre l’avocat et son client.

Autre innovation : la plateforme EtaxFrance. Développée par le cabinet marseillais D’Onorio Di Meo, lauréate du Prix du public, elle propose des informations juridiques, une actualité fiscale ainsi qu’une assistance personnalisée dans les démarches de remboursement d’impôts pour les non-résidents. Un nouveau marché qui concerne deux millions de Français vivant à l’étranger. Preuve que la fiscalité en ligne a son avenir sur la toile !